KazCorporation en partenariat avec EasySols et Ciné Privé vous présente une autre version de son Cinéma Privé « Luxury Classic Theater », une version un peu plus haut de gamme, notamment sur le matériel. Une réalisation complexe, qui a nécessité 6 semaines de travail.

Voici les grandes lignes de son cahier des charges :

  • une esthétique à la finition exceptionnelle,

  • une acoustique très enveloppante, la fameuse "bulle sonore",

  • un éclairage aux multiples facettes et des fondus de lumière,

  • un confort luxueux imposant d'excellents sièges et un contrôle total de la salle sur tablette,

  • une image acceptant les nouvelles normes UHD.

L'espace alloué à la salle était un garage au rez-de-chaussée qu'il fallait diviser en deux. Les dimensions contenues nous empêchaient de créer une structure désolidarisée. Parmi les contraintes :

  • un plafond à 2.20m constitué d'une dalle de béton

  • une longueur de salle de 6.10m pour 2 rangées de sièges

  • pas de ventilation présente

Malgré l'impossibilité de réaliser une isolation parfaite, le plafond était le maillon faible de la transmission des bruits vers le reste de la maison aussi nous avons choisi de l'améliorer.

La longueur de la salle imposait une faible profondeur de la scène avant, aussi pour ne pas sacrifier en qualité acoustique, nous allions devoir trouver d'autres moyens de traiter le grave qu'à notre habitude.

Comme pour chaque salle, une simulation 3D nous a permis de faire les bons choix au niveau emplacement du matériel et esthétique, en plus d'offrir autant de plans que nécessaire, à l'échelle et exploitables pour la construction et l'établissement du traitement acoustique.

 
Simulation 3D de la salle et Workplans
1/4
 
 
1. Isolation acoustique et préparation de la salle

(voir Open Sky Theater II pour les explications détaillées concernant l’isolation)

 

Il n'y a pas grand chose à expliquer concernant l'isolation acoustique de cette salle. Le plafond constituait la plus grande surface émissive vers l'étage alors que l'ouverture de la salle était séparée du reste de la maison par un sas et 2 autres portes. A part une porte acoustique et un cloisonnement de la salle, seul le plafond a donc été traité. Ce traitement permet un abaissement de la transmission des fréquences médiums et aiguës, mais bien entendu le grave continue de se propager par les liaisons rigides que constituent les murs de la salle.

Pour éviter une propagation du son vers l'extérieur, la circulation d'air se fera de la buanderie vers le garage, avec la possibilité de rajouter par la suite une entrée d'air extérieur directe dans la buanderie. Dans la même optique, la fenêtre qui ne peut être supprimée sera cloisonnée de l'intérieur tout en préservant l'esthétique extérieure.

Les murs d'origine en placo sur polystyrène ne confèrent pas de bonne propriétés acoustiques, mais avec le traitement qui sera ajouté par dessus, le son ne devrait pas être pénalisé.

 
1/5
 
 
2. Le traitement acoustique

 

Le matériel utilisé en audio représente ce qui se fait de mieux pour les salles privées : la gamme Custom Pro de Waterfall audio. Il s'agit donc de ne pas dénaturer leur rendu en s'adaptant aux préconisations constructeurs précises, en terme de directivité verticale notamment.

Comme dit plus haut, la longueur de la salle contenue à 6.10m brut nous impose une scène avant de faible épaisseur.

L'autre chose qui nous est imposée est un ciel étoilé. Etant donné la hauteur après isolation, il ne nous reste plus que la solution des dalles acoustiques si l'on veut traiter le plafond tout en réalisant cet éclairage d'ambiance. D'ailleurs la solution sur panneau conducteur aurait sans doute dépassé le budget, et nous n'aurions pu intégrer les enceintes Atmos.

Il est donc évident après un calcul prévisionnel de la réverbération que celle-ci serait basse rien qu'à cause du plafond en dalles acoustiques ! Il était donc important de minimiser au maximum l'absorption des autres parois pour éviter de se retrouver dans une salle trop sourde.

Parmi les solutions adoptées:

  • La scène avant sera traitée par panneaux accordés et non par absorption classique. Cela a pour avantage de cibler précisément la fréquence problématique de la salle dans l'axe longitudinal. Une deuxième rangée de panneaux, cette fois affleurant les enceintes, augmenteront leur capacité d'impact tout en minimisant les réflexions gênantes

  • On utilisera de grands panneaux de bois visibles et sous tissus orientés et non orientés pour diffuser le son et éviter une absorption excessive. Le calcul nous donnera juste la quantité d'absorption acceptée pour traiter les premières réflexions. Des panneaux en bois au plafond et des diffuseurs viendront compléter ce système.

 

 

 

On ajoute à cela :

  • Des bass-traps supplémentaires dans les angles arrières

  • Des estrades qui servent de traitement acoustique, accordées sur 2 fréquences nuisibles

  • Une moquette épaisse qui vient un peu équilibrer l'absorption du plafond

  • Des sièges placés comme dans un cocon pour profiter au maximum de la bulle sonore.

Enceinte Waterfall Audio Custom Pro Series LCR300, d'une extrême finition, cette enceinte a une forte capacité pour encaisser les watts et créer un son démonstratif et musical en même temps.

Mesure audio avant traitement à gauche : on remarque une très forte résonance du premier room mode de la salle, dans la longueur. C'est celui qui sera traité en priorité par tous les moyens possibles. Sans cela, le grave serait resté baveux et sans nuances puisque la fréquence masque toutes les autres à la fois en niveau et en temporel.

A droite, après traitement et égalisation, il n'y a plus trace de room mode gênant, seule une perturbation à 38Hz subsiste à cause du mur arrière par rapport à la position d'écoute.

 
 
Traitement et calibrations audio/vidéo
1/10
 
 
 
3. Des détails à foison
  • La lumière

 

L'éclairage a bénéficié d'une attention toute particulière car c'était un des souhaits de notre client. Malgré un budget qui en premier lieu n'avait pas bien pris en compte ce désir, nous avons trouvé une solution auprès de Futronix pour pouvoir réaliser les scénarios lumineux ainsi que les fondus de lumière qui rappellent ceux d'un vrai cinéma.

Un bouton dédié sur la tablette lance le film ainsi que l'extinction progressive des lumières.

Cet interrupteur nous a quand même donné du fil à retordre car la salle est équipée entièrement en LED : ciel étoilé à générateur LED, spots à LED, bandeaux LED, même les appliques sont en LED. Et il restait un courant résiduel dans les appliques, les bandeaux ainsi que le ciel à l'extinction. Il a fallu trouver une solution électrique au problème pour résoudre ce soucis, chose qui a été faite après quelques essais infructueux.

Toutes les teintes de lumière sont identiques pour une parfaite harmonie.

Enfin le ciel étoilé a bénéficié de plusieurs heures de travail pour reproduire les constellations et créer un ciel réaliste.

  • Les finitions

La recherche du détail pour les finitions nous a conduit notamment vers un système sans vis apparentes pour les panneaux en bois, réalisés sur mesure parfaitement adaptés à l'espace entre le tissus acoustique d'un côté et le bandeau LED de l'autre, qu'il fallait cacher juste ce qu'il faut pour qu'il puisse bien éclairer la scène avant. Cette lumière indirecte pour les bandeaux LED est très importante dans  le rendu, que ce soit ceux des estrades ou des panneaux.

Une finition velours a été choisie pour les tranches des estrades, d'un noir profond qui empêche la réflexion de la lumière et tranche avec l'éclairage de la moquette. Celle-ci a été choisie par le client pour sa douceur et sa générosité.

Un choix de couleurs différent entre l'avant de la salle et l'arrière, avec un gris anthracite qui se marie bien avec les panneaux, rompt la monotonie des salles toutes noires sans perturber l'image.

Les magnifiques sièges Oray rouge foncé, aux finitions bois wengé, complètent le tableau et donnent une touche luxueuse à l'assise. Avec leur double motorisation, ils créent une excellente position de visionnage pour rester des heures installé confortablement.

  • Le projecteur

Pour cette salle, un JVC x7500 a été choisi par notre client pour son ouverture vers l'UHD mais son atout principal est sa luminosité. Il délivre sur les 3m de base de l'écran microperforé une image à la norme cinéma (un peu plus de 12fL) et ceci en lampe bas, donc avec un bruit de fonctionnement particulièrement faible.

L'écran conserve tout le piqué de l'image et son contraste. Il est alimenté par une console XBox One et un Zappiti player 4K.

La calibration de ce projecteur est exceptionnelle (sans même avoir utilisé le menu THX pour retoucher le gamma plus précisément), les teintes de peau sont proches de la perfection.

  • L'Atmos

Les effets surrounds ont aussi reçu un soin tout particulier. Comme mentionné ci-dessus, dans cette salle la disposition des sièges et du traitement acoustique est propice à la formation de la bulle sonore. Les surrounds sont placés en hauteur suivant un cahier des charges spécifiques dicté par Waterfall et leur positionnement a été choisi géométriquement pour répondre à ce critère.

Sous le tissus et au plafond, des panneaux acoustiques jouent le rôle de liens entre les surrounds en diffusant naturellement davantage le son, le rendant moins localisable, plus enveloppant.

Ils améliorent également l'écoute musicale qui est très précise et avec de beaux timbres grâce aux haut-parleurs Atohm équipant les enceintes Waterfall.

Les magnifiques sièges Oray Travelling en tissus, pour ne pas dénaturer le son. Au dessus, l'excellent JVC x7500.

Un ensemble de prises a été implanté pour répondre aux besoins de l'utilisation à l'intérieure de la salle : Prise HDMI 2.0, cable Jack qualité hi-fi, prise RJ45.

Le Ciel Etoilé a été fait en respectant la position des étoiles dans la voie lactée. On peut reconnaitre la grande et la petite ours, et bien d'autres constellations. 250 fibres environ ont été passées.

La porte acoustique capitonnée ainsi que le module de commande des lumière Futronix P400Z, qui contrôle 4 lignes différentes : Spots, LED sur les côtés des panneaux, Ciel Etoilé et Appliques décoratives.

Un Ipad est dédié au contrôle de la salle, éclairage, projecteur, lecteurs et amplis. Même la Xbox One est contrôlée par la tablette de manière quasi exhaustive.

​Copyright © 2020 KazCorporation, All rights reserved.​

 

SIREN 753 964 246